Pourquoi créer une entreprise et se lancer en indépendant,
pourquoi la rédaction et la traduction...
... en quelques mots et une petite histoire perso.

Au commencement était le verbe

J'ai appris à parler, et je ne me suis pas arrêtée.
Issue d'une famille multiculturelle, j'ai adopté l'anglais comme langue de lecture, puis d'écriture, à cause d'Isaac Asimov et des romans, des séries de science-fiction, dès mon adolescence.

J'explorai donc le futur par l'imaginaire.

Un voyage dans le temps

Dans le même temps, j'explorai le passé par mes études d'histoire à la Sorbonne. Je me suis spécialisée peu à peu en histoire ancienne. Mon travail de thèse est parti d'un mot (l'autarcie) et m'a emmené d'Aristote et Hippocrate aux géopoliticiens du début du XXe siècle, en passant par l'évolution de la pensée politique et économique.

Explorations professionnelles: des milieux, des cultures, des compétences

Et puis je suis revenue au présent.
Quinze années en tant qu'assistante bilingue dans les milieux de l'industrie pharmaceutique et des banques m'ont fait découvrir d'autres mots, d'autres usages. Et un autre anglais.
J'ai découvert dans le monde de l'entreprise un univers complexe et pluriel, novateur, et, au risque d'employer un anglicisme que je déplore souvent chez les autres, "challengeant".
Et en parallèle, les technologies, les logiciels se sont développés, offrant autant de terrains de jeux que de possibilités. La diffusion des informations s'est accélérée, les outils se multiplient - et les échanges avec eux.

L'enjeu est, encore et toujours, ce qu'on échange et pourquoi. Les mots qu'on emploie, les mots que l'on reçoit.

Conjuguer les passés pour écrire l'avenir

Changement de cap... ou synthèse?

Il a fallu une pincée de hasard et trois pincées d'opportunités pour me lancer à mon compte: après une rupture conventionnelle, trois personnes m'ont demandé de travailler pour elles.
J'ai traduit sous forme de résumé des articles d'histoire en anglais et géré les communications d'une chercheuse; j'ai édité un mémoire de recherche; j'ai traduit un site et les supports de communication d'un auteur.

Mes différents savoir-faire professionnels et mes passions tout d'un coup se conjuguaient.

Un choix restait à faire - un risque à prendre.

Formations et transformations

Je me suis lancée dans ce nouveau projet de vie comme dans les précédents: en explorant les possibles.

J'ai suivi deux formations:
- la traduction technique, grâce à Ci3M;
- la création et la gestion d'entreprise, avec la CCI du Loiret puis la couveuse d'entreprise PES45.

Et pendant ce temps, de nouvelles personnes m'ont fait confiance.
Grâce à eux, deux ans plus tard, cette idée est devenue réalité.

Ma boîte est créée.

Aujourd'hui, un nouveau chapitre est entamé.
Nous l'écrirons, je l'espère, ensemble.